jeudi 8 novembre 2012

Buffy contre les vampire : saison 1


Il y a de cela 14 ans débarqué en France la première saison de Buffy contre les vampires. Je ne compte pas aujourd’hui, vous révéler dans cet article (puisqu’un autre arrivera bientôt sur le blog) comment j’ai découvert cette série et surtout vous dire ce qu’elle a apportée dans ma vie. Mais à la place, j’avais envie de revenir avec vous sur la première saison de ce show.


Ceux commençant la série aujourd’hui pourraient être déstabilisés par cette première saison. Même si je suis un fan de la première heure, je dois dire que c’est la seule saison de la série qui a très mal vieilli. On voit qu’à l’époque, le show ne disposé pas d’un très grand budget. Cela se ressent rien que dans les effets. Pourtant, cette saison possède quelques atouts qui font que je me régale toujours autant à la visionner.


L’histoire… tout le monde doit la connaitre. Une jeune-fille de 15 ans, Buffy Summers a été choisi pour combattre les forces du mal. Là où la chose s’avère originale, c’est que la série ne commence pas au moment où elle découvre son don, mais plutôt au moment où elle débarque à Sunnydale.

Il faut prendre en considération que Buffy contre les vampires a d’abord été un film, loupé certes mais voilà, le créateur Joss Whedon à décidé de donner une suite à ce film sous forme de série. Pari risqué à l’époque puisque le film avait fait un énorme bide.

Lancée le 10 mars 1997 sur la chaîne WB, la série obtient une moyenne de 2.5 millions de téléspectateurs, un joli petit succès pour une série qui était à la base censé servir de bouche-trou et programmé en mi- saison, sans campagne de promotion.

Durant cette première année, Buffy aura fort à faire. Non seulement elle devra se battre contre des vampires, mais elle devra également affronter une mante religieuse, un démon enfermé dans le corps d’un robot, une sorcière…


Le grand méchant sera le maître, un vampire tellement vieux et puissant, qu’il n’a même plus forme humaine. Bloqué dans une église sous terre, il ne cessera de chercher un moyen de s’enfuir.
Ce fameux maitre restera l’un de mes méchants préférés. Même si je suis légèrement déçu par le dernier épisode de cette fameuse première saison (je m’attendais vraiment à un combat beaucoup plus difficile entre Buffy et lui), il y a tout de même quelques scènes qui auront eu le mérite de me toucher, surtout celle ou Buffy apprend qu’elle est censé mourir pendant son combat avec le maitre.

Durant cette première année, Buffy fera également la connaissance d’Angel, un vampire possédant une âme. Certes, je n’ai jamais été un fan inconditionnel du Bangel mais le personnage ne me parait plus aussi irritable que par le passé.


L’un de mes épisodes préférés restera sans nul doute le 1.10 Nightmares (Billy) où les habitants de Sunnydale voient leur pire cauchemar prendre vie. Les craintes de Buffy, de Giles, d’Alex et Willow sont mises en avant pour mon plus grand plaisir.

L’épisode que j’aime le moins dans cette saison ? Je dirais sans hésitation le 1.06 The Pack (Les Hyènes), je ne serais vous expliquer pourquoi mais cet épisode aura toujours eu le mérite de me mettre mal à l’aise. De plus, la scène ou Alex s’en prend à Willow, me fait toujours un peu mal.

Ce qui fait la force de ce show ? C’est sans nul doute la panoplie de personnages vraiment très attachants. La première est et restera pour moi Buffy, mais j’avoue avoir bien aimé Giles dans cette première saison. Les autres comme Willow, Alex, Cordélia, prennent vraiment de l’ampleur au cour de la deuxième saison.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire